Cette maison très basse énergie, bio, écologique et bioclimatique a été conçue par Véronique Staffe selon son concept architectural éco-bio-climatique.

Lieu : Templeuve

Date de construction : 2007

Maison très basse énergie
© Véronique Staffe

Conception de cette maison éco-bio-climatique très basse énergie:

Cette maison éco-bio-climatique répond à la fois aux préoccupations de la bioconstruction, de l’écologie (Développement durable) tout en utilisant les principes bioclimatiques.

Les économies d’énergie de chauffage de cette maison sont atteintes par l’utilisation du solaire passif et d’une isolation de qualité poussée de niveau très basse énergie.

Les volumes sont très compacts, les baies des pièces de séjour, dont une verrière en forme courbe sont orientées en fonction de l’ensoleillement. La volonté d’atteindre la performance énergétique n’a pas exclus l’originalité des façades et des espaces.

L’inertie du bâtiment (maçonneries pleines et dalle de sol) permet d’accumuler la chaleur et de la rayonner progressivement, permettant de diminuer les écarts thermiques.

Au Sud-ouest, le débord de toiture et le balcon contribuent à éviter les surchauffes éventuelles. La ventilation double flux (récupération de chaleur) est alimentée par un puit canadien qui réchauffe l’air en hiver et le refroidit en été.
Un boiler solaire est installé pour la production d’eau chaude.

Les matériaux choisis sont naturels, dépourvus de toxicité, et nécessitant peu d’énergies et engendrant peu de rejets néfastes à l’environnement, que ce soit à la production, à l’usinage, à l’utilisation et au recyclage.

Maison écobioclimatique presque passive conçue par Véronique Staffe
© Véronique Staffe

Les baies de la façade nord sont munies de triples vitrages performant afin d’éviter au maximum les déperditions énergétiques vu que ces baies reçoivent très peu d’apport solaires passifs.

Maison presque passive
© Véronique Staffe
intérieur par Véronique Staffe
© Véronique Staffe

Les façades est, sud et ouest sont munies de doubles vitrages basse émissivité afin de permettre les gains solaires passif tout en retenant cet apport naturel à l’intérieur du bâtiment. Le balcon de l’étage permet une protection solaire efficace pour éviter les surchauffes. A l’étage des stores extérieurs secondent le débord de toiture qui a volontairement été gardé modeste afin de garder le maximum de la vue sur le paysage.

Merci pour votre appréciation. Si vous aimez cette page ... cliquez ci-dessous et partagez librement.
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •